Val-de-Marne : une fête illégale regroupe 300 personnes et scandalise

La nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre a été fortement agitée à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne). Une maison a réveillé tout le voisinage et pour cause : 300 personnes s’y sont agglutinées les unes sur les autres, en pleine période de confinement. La fête a même fini par dégénérer avec des bagarres. Prévenue, la police est intervenue à l’aide de grenades de désencerclement. Des vrais risques sanitaires La fête était préméditée : plus tôt dans la journée, via les réseaux sociaux, il était déjà possible de réserver son invitation pour être convié à l’événement. Des gens se déplaçaient pour apporter de quoi préparer la soirée. En ces temps de crise sanitaire, les policiers craignent qu’un tel regroupement ne devienne un cluster. Parmi les invités, une personne a déjà été testée positive au coronavirus. Les autorités appellent toutes les personnes présentes sur place à se faire dépister au plus vite.