Val-de-Marne : Annette a-t-elle été jetée du quatrième étage ?

Denis Courtine
Vitry, 27, avenue Lucien-Français, ce samedi. Une femme est morte après avoir chuté du quatrième étage de cet immeuble

La brigade criminelle a été saisie pour enquêter sur cette mort suspecte survenue dans la nuit de jeudi à vendredi à Vitry.


Ce samedi matin, la voisine se penche à la fenêtre de son appartement, jette l’eau du seau et retourne faire son ménage comme si de rien n’était. Le liquide coule sur le bitume et vient se mêler au sang à peine séché d’Annette.

Cette femme de 47 ans a trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi en plein cœur de la cité Lucien-Français, un quartier populaire de Vitry. Elle n’a pas survécu à une chute du quatrième étage. Suicide ? Accident ? Meurtre ? On ne peut pas encore le dire avec certitude.

« Mais si, elle est tombée là, regardez ! » Cet habitant du 27, avenue Lucien-Français n’est pas près d’oublier cette nuit de jeudi à vendredi. « J’ai été réveillé par toute l’agitation », maugrée-t-il. Vers 2 h 30, une femme nue vient de chuter du quatrième étage de cette barre d’immeuble. Les pompiers de Vitry enchaînent les massages cardiaques pour sauver la victime. Mais il est trop tard. A 3 h 20, son décès est déclaré.

Blessures suspectes

Parmi les témoins, personne ne connaît cette femme. Un policier remarque qu’une fenêtre est grande ouverte au quatrième étage. Il pénètre dans l’appartement, se rend compte que la porte est fermée mais pas verrouillée. C’est d’une chambre, semble-t-il en désordre, que la victime s’est défenestrée. Elle s’appelle Annette, elle a 47 ans et elle est née au Cameroun. « On ne la connaît pas, assurent deux voisins. Ici, il y a beaucoup de nouveaux. »

Très vite, les enquêteurs de Vitry recueillent deux témoignages capitaux. Un voisin, peu avant deux heures du matin, a entendu une dispute. Une femme aurait même crié « Arrête ! »

Après la chute, un autre voisin aurait aperçu un homme s’approcher à une vingtaine de mètres du corps de la jeune femme avant de prendre la fuite.

Troisième élément troublant : l’examen du corps d’Annette révèle, d’après nos informations, des traces de maintien au niveau du bras gauche. Une blessure (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Saint-Maur : 26 000 repas chauds vendus au Food Truck Festival !
Saint-Maurice : le chantier du mur antibruit de l’A4 interrompu pour un an
Val-de-Marne : le futur téléphérique ne veut pas finir en prison
Maisons-Alfort : plus d’indemnisation malgré la poursuite des nuisances du Grand Paris Express
Val-de-Marne : elle donne une deuxième vie aux ordinateurs offerts par le département