Val-d'Oise : un homme armé d'un couteau tué par la sûreté ferroviaire

·2 min de lecture

Un homme armé d'un couteau et "menaçant" envers des voyageurs puis des enfants a été tué par balles mercredi après-midi par des agents de la sûreté ferroviaire près de la gare d'Ermont-Eaubonne, dans le Val-d'Oise. Le suspect, âgé d’une trentaine d’années, menaçait d'utiliser un groupe d’enfants comme "boucliers humains" s’il était interpellé.

Un homme armé d'un couteau et "menaçant" envers des voyageurs puis des enfants a été tué par balles mercredi après-midi par des agents de la sûreté ferroviaire près de la gare d'Ermont-Eaubonne, dans le Val-d'Oise. Âgé d'une trentaine d'années, selon nos informations, le suspect menaçait d'utiliser un groupe d'enfants comme "boucliers humains" s'il était interpellé.

"Un individu menaçant armé d'un couteau a nécessité l'intervention des agents de la sûreté à Ermont", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la SNCF. Les faits se sont déroulés vers 16 heures dans cette ville moyenne située au nord-ouest de Paris. L'homme s'est d'abord montré virulent envers des voyageurs qui attendaient leur train sur le quai de la gare. Alors que les agents tentaient de l'interpeller, il a pris la fuite et quitté les lieux, a retracé cette source. 

À proximité d'un centre de loisirs

Une fois à l'extérieur de la gare, il s'est montré "extrêmement menaçant envers un groupe d'enfants de primaire", ce qui a conduit un agent de la sûreté ferroviaire à "faire usage de son arme à feu pour le neutraliser", a fait valoir cette source. La scène s'est produite à proximité d'un centre de loisirs.

Les secours ont constaté le décès de l'homme. D’après nos informations, le suspect d’origine haïtienne était inconnu des services de renseignement. Une enquête est en cours.

Retrouvez cet article sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles