Val-d’Oise : un couple interpellé pour avoir tagué des croix gammées

C'est la police municipale qui a découvert ces inscriptions en fin d'après-midi, samedi. Les agents ont fait appel au centre de supervision urbain, qui a pu revenir dans le passé sur les caméras de surveillance pour repérer trois personnes, et le véhicule du couple, une Peugeot 206.  - Credit:XOSE BOUZAS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
C'est la police municipale qui a découvert ces inscriptions en fin d'après-midi, samedi. Les agents ont fait appel au centre de supervision urbain, qui a pu revenir dans le passé sur les caméras de surveillance pour repérer trois personnes, et le véhicule du couple, une Peugeot 206. - Credit:XOSE BOUZAS / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Un couple âgé de 20 ans interpellé ce dimanche à Franconville (Val-d'Oise). Ils sont accusés d'avoir tagué quatre croix gammées en noir sur le skatepark local, samedi après-midi. Selon Le Parisien, les suspects ont affirmé n'avoir aucune idée de la signification de ces symboles, et qu'ils avaient agi ainsi en réponse à un défi d'une troisième personne.

À LIRE AUSSI Que fait l'Europe face à la flambée d'antisémitisme ?

C'est la police municipale qui a découvert ces inscriptions en fin d'après-midi, samedi. Les agents ont fait appel au centre de supervision urbain, qui a pu revenir dans le passé sur les caméras de surveillance pour repérer trois personnes, et le véhicule du couple, une Peugeot 206.

Un jeune de 15 ans avec le couple

Après avoir tagué ces croix gammées, le couple est parti au volant de son véhicule. La troisième personne est restée sur place, et a été interpellée à 17 h 20, toujours selon le quotidien local. C'est un jeune homme âgé de 15 ans, qui affirme avoir fait connaissance du couple le jour même. Il a été pris en charge par le commissariat d'Ermont.À LIRE AUSSI Aéroport pris d'assaut au Daguestan : d'où vient ce déchaînement de haine des juifs ?

« C'est détestable. C'est à l'image du climat actuel », a réagi le maire, Xavier Melki (DVD). Il affirme que c'est la première fois qu'un acte pareil a été réalisé dans sa commune. Les actes antisémites ont explosé dans l'Hexagone depuis le début de la guerre entre le groupe terroriste du Hamas et Israël.