Val-de-Marne : un individu en train de frapper sa compagne tué d'un coup de couteau par un autre homme

Drame en pleine rue à Alfortville (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Le tueur présumé aurait au départ tenté de s'interposer entre le conjoint violent et sa petite amie, avant de voir l'individu s'en prendre à lui.

Une affaire délicate, qui pourrait faire l'objet d'une enquête de la police judiciaire. Un homme de 25 ans est décédé ce mardi 3 mai à Alfortville (Val-de-Marne), après avoir été touché par un coup de couteau asséné par un autre jeune homme, âgé de 20 ans, en pleine rue, devant une supérette. Selon Le Parisien, à l'origine de l'altercation, l'agresseur présumé aurait tenté d'empêcher la victime de frapper sa compagne.

Le quotidien francilien relate en effet que tout a commencé par une dispute de couple à la sortie du supermarché, au cours de laquelle l'homme de 25 ans aurait "tabass(é) sa petite amie". Ayant assisté à la scène, l'autre individu aurait tenté d'intervenir en demandant au premier d'arrêter de frapper la jeune femme. Le conjoint violent s'en serait alors pris à lui, "en lui donnant des coups de poing au visage", selon une source proche de l'affaire citée par le quotidien régional.

La victime "faisait peur à pas mal de monde dans le quartier"

C'est alors que le jeune homme de 20 ans, sur la défensive, aurait sorti un couteau et aurait porté "au moins un coup" à son agresseur, qui se serait écroulé sur le coup. Les secours sont ensuite intervenus rapidement, mais n'ont pu ranimer l'homme de 25 ans. De son côté, le meurtrier présumé a été arrêté "quelques dizaines de mètres plus loin", l'arme du crime à la main, puis placé en garde à vue.

"C'est un étudiant de 20 ans qui n’a jamais fait parler de lui. Il vient de foutre sa vie en l’air", se désole un habitant du quartier, cité par Le Parisien. D'après les informations du quotidien régional, l'homme qui a perdu la vie était quant à lui "très défavorablement connu des services de police" et "faisait peur à pas mal de monde dans le quartier". Concernant sa compagne, Le Parisien indique que la jeune femme "ne serait pas blessée", sans donner plus de précisions.

VIDÉO - Violences conjugales : comment sont formés les policiers à la prise en charge des plaintes ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles