Val-d’Oise : Trois policiers mis en examen pour avoir infligé 27 décharges de pistolet électrique à un jeune homme

·2 min de lecture

VIOLENCES POLICIERES - Les trois hommes auraient infligé la trentaine de décharges électriques lors d’un contrôle survenu en janvier dans la commune de Cormeilles-en-Parisis, dans le Val-d’Oise

Vingt-sept décharges de taser en dix minutes. C’est ce qu’a subi un jeune homme de 19 ans à Cormeilles-en-Parisis, dans le Val-d’Oise, en janvier. Ce sont trois policiers du groupe de sécurité de proximité d’Argenteuil (GSP) qui lui ont infligé. Les trois agents ont été mis en examen pour « violences volontaires par personnes dépositaires de l'autorité publique » et placés sous contrôle judiciaire. Le chef de la brigade qui a utilisé le pistolet a été interdit d’exercer dans le cadre de son contrôle judiciaire.

Les faits se sont produits le 29 janvier dans un hall d’immeuble à Cormeilles-en-Parisis. Une patrouille de cinq policiers du GSP d’Argenteuil tente de contrôler un groupe de jeunes dont la plupart s’enfuient. L’un d’entre eux est rattrapé par un fonctionnaire de police, son téléphone est fouillé. L’un des agents tombe sur une photo d’un policier de la BAC d’Argenteuil « en bas résille et maquillé ».

Un jeune homme traumatisé

La victime raconte la suite : il « s’énerve » et « me dit "t’aimes bien la police ?" et me met un coup de patate et 27 coups de taser ». Sur sa plaie au visage, un policier « verse du gel hydroalcoolique et du Doliprane en poudre » et l'« abandon(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Nanterre : Une infirmière tire avec un pistolet à gaz sur sa collègue au milieu de la clinique
Val-d’Oise : Nouvel épisode de tensions dans une cité à Argenteuil
Mort d'Adama Traoré : Les juges ordonnent un complément d'expertise médicale
Seine-Saint-Denis : Le policier qui avait qualifié Adama Traoré de « violeur » a été relaxé
Mort d’Alisha à Argenteuil : Les deux camarades de la collégienne mis en examen pour « assassinat »
Paris : Un violent incendie ravage un immeuble à deux pas de Matignon
Émeutes à la mort d’Adama Traoré : son frère Bagui acquitté aux assises
Essonne : Le jeune homme de 19 ans passé à tabac est décédé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles