Val-d’Oise: il ouvre une bouche à incendie, sa famille reçoit une facture de 2000 euros

1 / 2

Val-d’Oise: il ouvre une bouche à incendie, sa famille reçoit une facture de 2000 euros

Un garçon de 15 ans avait ouvert une bouche à incendie le 8 mai dernier à Deuil-la-Barre, dans le Val-d’Oise. La mairie vient de présenter la facture à la famille de l’adolescent: 2.000 euros correspondant au préjudice subi.

Une blague qui va lui coûter très cher. La famille d’un adolescent de 15 ans s’est vue présenter une facture de 2.000 euros par la mairie de Deuil-la-Barre. Un montant qui correspond au préjudice subi le 8 mai dernier lorsque le jeune homme a ouvert une bouche à incendie engendrant un geyser de 8 mètres de haut.

Ce jour-là, l’ado est rapidement repéré par une caméra de vidéosurveillance puis interpellé dans la foulée. Placé en garde à vue dans le cadre d’une procédure ouverte pour vol précédé de dégradations, il reconnait les faits.

45 m3 d’eau perdus

Comme l’explique Le Parisien, l’adolescent échappe toutefois aux poursuites pénales et à une convocation devant les juges des enfants à condition que sa famille indemnise la commune, qui estime son préjudice à 2000 euros.

"Cette somme correspond aux 45 m3 d’eau qui ont été perdus, mais aussi à l’intervention des agents des services techniques et de la police municipale, ainsi qu’aux dommages causés à la bouche à incendie, détaille Slimann Tir, maire-adjoint en charge de la prévention et de la sécurité. Il nous appartient de tenir au courant le parquet de Pontoise si le remboursement est effectué." 

La mairie espère que cette somme sera assez dissuasive pour mettre fin au street pooling, une pratique qui consiste à ouvrir les bouches à incendie pour se rafraîchir en pleine rue lorsque le mercure grimpe....

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi