Val-d’Oise : les gendarmes interrompent une fête de mariage d’au moins 300 personnes

Source AFP
·1 min de lecture
Les participants à la fête étaient des gens du voyage. (Illustration)
Les participants à la fête étaient des gens du voyage. (Illustration)

Les festivités ont tourné court, mardi 2 février, dans le Val-d'Oise. Ce jour-là, les gendarmes du département ont mis un terme à un mariage réunissant plusieurs centaines de convives sur une propriété privée à Nerville-la-Forêt, en dépit des restrictions liées à la situation sanitaire, a appris l'Agence France-Presse de source proche de l'enquête.

Mardi après-midi, entre 300 et 400 personnes, des membres de la communauté des gens du voyage réunis pour célébrer une union, ont « été évacués rapidement et dans le calme », a précisé une source au sein de la gendarmerie. Deux hommes, l'organisateur des festivités et le propriétaire du terrain, sont convoqués mercredi à la gendarmerie de L'Isle-Adam.