Val-d’Oise: l’IGPN saisie après la mort d’un homme lors d’une expulsion locative

·1 min de lecture

Un homme est mort dans le Val-d’Oise lors d’une intervention de la police venue l’expulser de son logement. Une enquête a été ouverte et l'IGPN a été saisie.

Ce mercredi matin, un homme est mort à Pierrelaye dans le Val-d’Oise lors d’une expulsion locative. Selon une source proche du dossier à BFMTV, il aurait sorti un couteau et tenté de s’en prendre aux policiers au moment des faits. 

Une enquête a été ouverte

Les policiers sur place ont alors fait usage de leur pistolet à impulsion automatique (taser). À 11 heure, l’homme décède, malgré l’intervention des secours sur place. La victime a fait un arrêt cardio-respiratoire. "Un massage cardiaque lui a été prodigué pendant 30 minutes avant constatation du décès", a précisé une source policière à l’AFP. 

Une enquête a été ouverte et l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) saisie. Il s’agira de déterminer les circonstances de la mort de l’homme, quel usage il a été fait de l’arme de service des policiers et s’il y a un lien entre l’utilisation du taser et la mort de l’homme. 

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles