Val de rock - Essonne en scène : le match des nouveaux festivals

Valentine Rousseau
Le groupe Shaka Ponk jouera le samedi à Chamarande (Essonne), le dimanche à Val d’Europe (Seine-et-Marne)

Deux nouveaux festivals font leur apparition en Ile-de-France le week-end du 28 au 30 juin 2019. A Chamarande, Essonne en scène a été concocté par les Francofolies. Val de rock (77) mise notamment sur les années 80. Notre comparatif.


D’un côté, Essonne en scène, porté par le département du 91 et organisé par les Francofolies, sonne chanson française et électro pop. De l’autre, Val de rock, financé par le Val d’Europe, relance le live en Seine-et-Marne après les disparitions du Bruit de Melun, des Muzik’elles, et de Montereau Confluences. Zoom sur ce qui attend vos oreilles, vos papilles et... votre porte-monnaie ce week-end du 28 au 30 juin.

La programmation

Très années 80 à Val de rock, elle reste ancrée chansons française (signée Francofolies) mais avec des accents électro pop à Essonne en scène. La programmation la plus étoffée revient au Val de rock, haut la basse, avec 31 artistes sur trois jours, alors que la version essonnienne des Francos en programme huit en deux soirées, dont deux groupes locaux.

Les têtes d’affiche

L’Essonne ouvre son festival vendredi par Gauvain Sers, chouchou de Renaud qui oscille entre paroles rebelles et chansons légères. La soirée se terminera par Zazie, avec entre ces deux voix, l’électro pop de Synapson. Samedi, retour de l’électro avec Canine, puis le groupe explosif de Hyphen Hyphen avant le bouquet final de Shaka Ponk.

A Val de rock, les têtes d’affiche se bousculent, avec Matthieu Chedid, Thiéfaine, Jimmy Sommerville, UB 40, Keziah Jones, The Stranglers, The Selecter, Axel Bauer, les Négresses vertes, Roland Gift (le chanteur des Five Young Cannibals). La scène locale du File 7 a carte blanche sur une scène où elle programme 7 artistes.

Coup double pour Shaka Ponk

Le groupe qui provoque pogos et mouvements de foule dans la fosse est programmé... aux deux festivals. Les guitares et les basses enverront du lourd en clôture de journée, histoire de garder les bruit de batterie dans les tempes le reste de la nuit. Il sera à Chamarande (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Les plus belles randos d’Ile-de-France : entre forêt, rivière et champs de blé à Lagny
Théâtre : c’est par où la sortie ?
« Noire », au théâtre : Claudette Colvin, figure oubliée de la lutte anti-ségrégation
Au salon du Bourget, le commandant de bord c’est vous
Michou fête ses 88 ans avec ses amis et un best of