Valéry Giscard d'Estaing va mieux : l'ancien président de la République est sorti de l'hôpital

·1 min de lecture

La famille de Valéry Giscard d'Estaing peut pousser un ouf de soulagement. L'ancien chef de l'Etat, désormais âgé de 94 ans, va beaucoup mieux. Le mari d'Anne-Aymone avait été admis en cardiologie au CHU de Tours dimanche dernier en raison d'une insuffisance cardiaque, au point d'être immédiatement transporté en hélicoptère à l'hôpital. Son épouse a d'ailleurs pu lui rendre visite à plusieurs reprises durant son hospitalisation cette semaine. Le président du conseil départemental du Loir-et-Cher Nicolas Perruchot avait tout de suite confié à l'AFP qu'il n'y avait "pas de critère de gravité", et que les autorités respectaient simplement la procédure pour un ancien président. Sous observation pendant 4 jours, Valéry Giscard d'Estaing a enfin pu sortir de l'hôpital ce vendredi selon les informations de nos confrères de La Nouvelle République.

Le journal explique que l'ancien président de la République (1974-1981) a pu regagner le Domaine de l’Étoile à Authon, sa maison de campagne dans le Loir-et-Cher. Son cabinet l'a contacté à sa sortie de l'hôpital et assure qu'il était "encore un peu fatigué" mais qu'il avait "une bonne voix" au téléphone. Ce n'est pas la première fois cette année que Valéry Giscard d'Estaing fait une frayeur à ses admirateurs. Le 14 septembre dernier, il avait été admis en urgence à l'hôpital Georges Pompidou de Paris en raison d'une légère infection aux poumons, les médecins ayant craint tout d'abord une infection au coronavirus avant de l'écarter. Mais le grand (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Emma Corrin hospitalisé durant le tournage de The Crown, l'interprète de Lady Di se livre sur sa mésaventure
Nagui : après avoir été atteint par la Covid-19, il donne de ses nouvelles et raconte son calvaire
PHOTO Dimitri Payet papa pour la 4e fois : il dévoile le sexe et le prénom de son bébé
Rudy Giuliani : l’avocat de Donald Trump devient la risée de la Toile à cause de ses cheveux
N’oubliez pas les paroles : Margaux dévoile sa plus grande crainte lors de ces Masters