Valéry Giscard d'Estaing : il lui a fallu 13 ans pour vendre son château !

Une transaction libératrice. Treize ans après l'avoir mis en vente, Valéry Giscard d'Estaing a enfin vendu le château de sa famille à Chanonat, en Auvergne. L'acte de vente a été signé le 5 février, comme le rapporte le journal local La Montagne. Achetée en 1936 lorsque le chef d'Etat avait dix ans par son père Edmond, la demeure du XVIIIème siècle, classée monument historique depuis 1995, fait 1000 mètres carrés et son parc s'étend sur 13 hectares.

Elle a été achetée par un quinquagénaire de Clermont-Ferrand pour entre 1 et 1,5 million d'euros selon France Bleu Pays d'Auvergne. Un prix divisé par deux par rapport à ce que demandait le président coureur de jupons. "Au départ Monsieur le président souhaitait la modique somme de 2,9 millions d'euros. Ça a traîné, ça a traîné. On avait approché un client du monde arabe, mais ça ne s'est pas fait...", a dévoilé Jacques Estève, qui s'est chargé de mettre le château en vente, à France Bleu ce vendredi 21 février.

Finalement, c'est un Français qui a raflé la mise. Le directeur d'agence immobilière a dressé un portrait de l'acquéreur : "C'est quelqu'un de très simple et de très sobre. Il n'est pas là pour se faire remarquer. Ce sera pour lui, pour y vivre personnellement et pour y développer un peu d'événementiel, comme des réceptions, des mariages. Je pense qu'une partie sera louée en chambres d'hôtes." Celui-ci pourrait également y lancer "une ferme naturelle". Les visiteurs ne pourront néanmoins pas visiter le château tel qu'il était

Retrouvez cet article sur GALA

Le prince Andrew fragilisé : un nouveau témoignage vient contredire son alibi dans l’affaire Epstein
PHOTO - Iris Mittenaere, radieuse et amoureuse pour une balade en patins en plein New York
Ce journaliste de BFMTV a "touché le fond" après les attentats : "j'ai eu des idées sombres"
VIDÉO - Nicolas Sarkozy : cette technique de déstabilisation qu'il utilisait en Conseil des ministres
The Voice : Isilde, 16 ans, révèle son handicap invisible