Valérie Trierweiler demande au Monde de retirer des photos

Copyright (c)2010, Voici
Valérie Trierweiler demande au Monde de retirer des photos

Il n’y a pas que dans la vie privée de François Hollande que Valérie Trierweiler est déterminée à faire le ménage. Avec moins de succès…

On s’y attendait un peu : les rapports entre Valérie Trierweiler et la presse sont du genre légèrement tendus. Les journalistes du Monde viennent de révéler que la première dame a tenté de faire retirer deux photos prises en marge de la séance organisée à l’Élysée pour la réalisation du portrait officiel de François Hollande.

Selon le journal, le 4 juin, Valérie Trierweiler a découvert « ulcérée » un portfolio réalisé par les assistants de Depardon sur le making-of de cette journée, publié par LeMonde.fr. Elle a appelé aussi sec la rédaction pour demander le retrait de deux photos sur les neufs que compte l’album.

Qu’y a-t-il de si terrible sur ces clichés qui nécessitait leur retrait immédiat ? Le Président en caleçon troué entre deux essayages ? Un bout de papier sur le frigo avec les codes nucléaires griffonnés à la hâte ? La pile de Voici que François Hollande collectionne amoureusement depuis 10 ans et qu’il planque sous le lit présidentiel ?

Pire… Valérie Trierweiler elle-même !

La first girlfriend n’a tout simplement pas supporté qu’on puisse découvrir qu’elle assistait ce jour-là à la réalisation du portrait officiel de son homme.

La rédaction du Monde a bien évidemment refusé d’accéder à sa demande. Vous pouvez donc continuer à admirer Valérie admirant François ici.

Retrouvez cet article sur voici.fr