Valérie Trierweiler : comment elle a été effacée du site de l’Elysée après sa rupture

La vie de Valérie Trierweiler a basculé il y a six ans. Véritable coup de tonnerre, le Gayetgate a mis fin au couple formé alors par François Hollande et la journaliste. En couverture du magazine Closer le 9 janvier 2014, le président de la République est apparu à bord de son scooter devant l'appartement de Julie Gayet, rue du Cirque dans le 8e arrondissement de Paris. Au grand jour et aux yeux de Valérie Trierweiler, la liaison secrète entre François Hollande et l'actrice a éclaté.

En couple depuis 2010 avec celle qui était la Première dame, François Hollande a annoncé leur rupture deux semaines après le scoop. Une séparation brutale pour Valérie Trierweiler qui s'est vue disparaître de l'Elysée du jour au lendemain. Seulement quelques heures après la déclaration du président de la République, son statut de Première dame était déjà un fantôme du passé.

Sur le site de l'Elysée, Valérie Trierweiler a tout simplement été effacée. Un procédé qui n'est pas passé pour la journaliste déjà affectée par la situation. "Elle n'a pas été prévenue, elle trouve le procédé un peu radical et estime que cela manque d'élégance", avait confié l'une de ses amies au Parisien. Lors de ce nettoyage très rapide, sa biographie, 600 clichés et ses engagements officiels ont disparu. Un silence de l'Elysée qui a remué le couteau dans la plaie.

Retrouvez cet article sur GALA

La poisse de Miss Belgique : elle chute et perd son soutien-gorge sur scène !
Le prince Philip déchaîné contre Meghan Markle et Harry, malgré ses problèmes de santé
VIDÉO - Brigitte Macron : pourquoi il faut toujours l'appeler "Madame la présidente"
Réunion de crise autour de la reine lundi : huit participants et... Meghan Markle au téléphone !
Kate Middleton et Meghan Markle n’ont plus de contact direct depuis six mois