Valérie Pécresse presse l’État et Air France de faire revenir les touristes chinois

© JEANNE ACCORSINI/SIPA

Après les acteurs du secteur du tourisme, c’est au tour de Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, d’écrire au Gouvernement pour demander des mesures pour faciliter le retour des touristes chinois en France. Dans une lettre adressée à Élisabeth Borne, dont Le Figaro s’est fait l’écho, la responsable s’est inquiétée du manque de vols entre la Chine et la France et du faible nombre de clients chinois en France.

Selon la présidente de région, les touristes chinois représentent « un million de séjours, 5,6 millions de nuitées et plus de 1 milliard de recettes touristiques par an », « soit 7 % de la consommation totale de la clientèle internationale dans le pays ». Valérie Pécresse a jugé que la France avait pris du retard par rapport aux autres pays, et a donc demandé à Air France d’augmenter son nombre de vols vers la Chine « au niveau de l’été 2019 » : « Il y va de la crédibilité et de la prospérité de la première nation touristique mondiale ».

À lire aussi Comment le luxe prend ses marques dans le tourisme

Il y a quelques semaines déjà, plusieurs patrons des entreprises du tourisme avaient écrit à Emmanuel Macron avant son voyage en Chine. Alors que le pays annonçait la réouverture de ses frontières début 2023, Accor, le Club Med, Aéroport de Paris, ou encore les Galeries Lafayette, avaient demandé au président de la République la possibilité d’accueillir plus de vols en provenance de Chine.


Lire la suite sur LeJDD