Valérie Karsenti (Scènes de ménages) : qui est son compagnon, qui a joué dans un célèbre feuilleton ?

C'est l'un des personnages de série les plus appréciés des Français. Depuis 2009, Valérie Karsenti incarne avec brio le rôle de Liliane dans Scènes de ménages sur M6. Les téléspectateurs ont tout de suite été conquis par son personnage : une femme au foyer, excentrique et exubérante. Avec son partenaire à l'écran, le comédien Frédéric Bouraly, qui incarne son mari José, ils font rire quotidiennement les fans de la série. Mais si on connait l'homme qui partage sa vie à l'écran, peu de téléspectateurs connaissent l'identité du véritable époux de Valérie Karsenti.

Et ce dernier s'appelle François Feroleto. Tout comme sa femme, lui aussi est acteur. Et les plus grands fans de Plus belle la vie auront peut-être reconnu son visage car entre 2008 et 2009, François Feroleto a incarné le rôle de Bruno Basini, un homme torturé qui avait fini par partir en cavale.

Une coup de foudre sur scène

Mais le mari de Valérie Karsenti a également joué dans d'autres séries. En 2005, il a tourné dans la série PJ, diffusée sur France 2, dans laquelle a a incarné le personnage de Maxime Lukas, nouveau héros du programme. Un rôle qu'il a endossé pendant trois ans et 40 épisodes. Le comédien a aussi fait une petite apparition dans Scènes de ménages, pour jouer le prof de chinois de Liliane et José. Un petit clin d'œil sympathique, que l'acteur avait souhaité partager sur son compte Instagram avec une photo du tournage, accompagné d'un commentaire très (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas chanté" : Kendji Girac donne des nouvelles de Florent Pagny
Mort de Lisa Marie Presley : ce bien inestimable dont vont hériter ses trois filles
"C'est moi qui ai…" : Marie Fugain bouleversée par un souvenir déchirant de sa soeur qui refait surface
"Une horreur totale" : pourquoi la chanteuse Stone ne veut pas mourir en France
"J'y pense tout le temps" : ce conseil avisé de Claude François à Véronique Sanson la seule fois où il lui a parlé