Valérie Damidot : - 8 kilos pour l’animatrice ! Une superbe métamorphose “qui veut dire beaucoup”

·1 min de lecture

Une femme changée. Ce vendredi 6 novembre, Valérie Damidot s'est réjouie de sa transformation spectaculaire en relayant un cliché de sa silhouette amincie sur son compte Instagram. Un sentiment de victoire a envahi l'animatrice des Plus belles vacances puisqu'elle estime pouvoir désormais s'accorder le port des shorts et des vêtements courts après s'être débarrassée de huit kilos superflus. "Remettre des shorts et des trucs courts, c'est peut-être un détail pour vous", a-t-elle amorcé en légende, "mais pour moi, ça veut dire beaucoup ! Ça veut dire - 8 kilos et je suis trop contente !" Un bonheur que la Renarde dans la seconde saison de Mask Singer partage avec sa communauté. "Bravo ! La beauté de la nana quoi", "trop belle", "bravo, mais avec ou sans kilos, vous êtes top", peut-on ainsi lire dans le fil des commentaires.

Cette impressionnante perte de poids, Valérie Damidot la doit d'abord à la pratique du vélo, puis au soutien indéfectible de sa "coach de vie", sa fille Roxane. Illustratrice et graphiste, la jeune femme entretient un rapport fusionnel avec sa célèbre maman. Le duo s'est même donné la réplique dans le troisième volet de la série de téléfilms, Victoire Bonnot, en 2011. "On se dispute mais pas souvent. On s'aime, quand même", confiait l'animatrice de 55 ans dans une interview accordée à nos confrères de Télé-Loisirs en juin 2011, "on est assez fusionnelles et assez complices mais, quand ça gueule, ça gueule."

Si elle a pu compter sur le soutien de sa fille dans (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Elizabeth II : ses employés se révoltent et mettent en péril le Noël royal pour la 1ère fois en 33 ans
Arnaud Montebourg : “un dandy” qui souhaite désormais “donner l’image d’un candidat potentiel” !
Christophe : "tableaux érotiques, évocations de bordels, juke-box"... Une vente aux enchères très riche
Laeticia Hallyday et Luana Belmondo : une amitié brisée pour toujours ?
"Une succession d'humiliations" : Arnaud Montebourg garde un mauvais souvenir de son passage à Bercy