Valérie Bacot condamnée à une peine symbolique : "Justice a été rendue", estime son avocate

·2 min de lecture

Jugée pour avoir tué son mari qui l'avait violée et battue pendant des années, Valérie Bacot a été condamnée vendredi à une peine symbolique de quatre ans de prison dont trois avec sursis, et ne retournera pas en prison. "Justice a été rendue", salue son avocate Nathalie Tomasini, sur Europe 1.

Valérie Bacot ne retournera pas en prison. Vendredi, la cour d'assises de Saône-et-Loire a condamné cette mère de quatre enfants âgée de 40 ans à une peine symbolique pour l'assassinat de son mari proxénète. Elle a en effet écopé de quatre ans de prison, avec une seule année de prison ferme qu'elle a déjà effectuée en détention provisoire, alors qu'elle encourait la réclusion criminelle à perpétuité. Le ministère public avait lui-même déjà requis une peine modérée de cinq ans de prison, dont quatre avec sursis, en qualifiant Valérie Bacot de "victime". Au micro d'Europe 1, une de ses avocates, Nathalie Tomasini, estime que "justice a été rendue". 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

"On est particulièrement émues par Valérie qui a été exemplaire pendant tout ce procès", indique l'avocate, décrivant une femme "exsangue, extrêmement fatiguée sur le plan physique et psychique". 

"Une satisfaction immense"

"C'est une satisfaction immense", poursuit Nathalie Tomasini, "je suis moi-même très émue". "J'ai toujours pensé en mon for intérieur qu'elle serait libérée." 

"Nous avons eu Alexandra Lange qui a été acquittée, Jacqueline Sauvage qui a été graciée, et Valérie Bacot qui vient d'être libérée", se réjouit Nathalie Tomasini. Les deux avocates de Valérie Bacot, Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta, avaient aussi été les conseils de Jacqueline Sauvage, devenue le symbole des violences conjugales après avoir été condamnée pour avoir tué son mari, p...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles