Valérie Bénaïm physiquement menacée : "la BAC" obligée d'intervenir, une situation d'urgence

Valérie Bénaïm physiquement menacée : "la BAC" obligée d'intervenir, une situation d'urgence

Ce mardi 10 janvier, sur le plateau de "Touche pas à mon poste", Valérie Bénaïm s'est confiée sur ce sentiment d'insécurité qu'elle a déja ressentie à plusieurs reprises à cause de sa notoriété, délivrant ainsi une anecdote sur ce sujet.

Ce mardi 10 janvier, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna et ses camarades débattaient sur ce sentiment d'insécurité qui ronge beaucoup de célébrités. "C'est à cause de la société qui est exacerbée, où tout sujet est épidermique et où toute prise de position qu'un Français sur deux ne va pas être d'accord avec vous", a notamment expliqué Valérie Bénaïm, avant que le père de Lino ne mentionne le fait que sa chroniqueuse a déjà vécu des "moments difficiles" à cause de sa notoriété.

"Oui, d'ailleurs je voudrais vous remercier car vous m'avez mis un garde du corps", lui a-t-elle répondu, avant de raconter sa propre expérience à ce sujet : "Il y a quelqu'un qui est venu ici pour s'en prendre à moi physiquement, qui a été interpellé par la BAC... Ça m'a énormément bouleversé. Parce que je m'y attendais absolument pas. Je pensais qu'on était dans une démocratie, une société, où l'on peut débattre, y compris de ne pas être d'accord. Mais je ne pensais pas que cela apporterait de la violence".

Il était érotomane

À noter que Matthieu Delormeau, Jean-Michel Maire ou encore Gilles Verdez, qui a porté plainte car il a été menacé par des gens qui ont ciblé et diffusé son adresse sur les réseaux, ont également témoigné de ces méfaits de la célébrité. Pour rappel, il y a quelques semaines et toujours sur le plateau de TPMP, Valérie Bénaïm expliquait...

Lire la suite


À lire aussi

"Il y a la peur de mourir..." : Mathieu (L'amour est dans le pré) met fin à une terrible addiction
Mort de Tatjana Patitz : la mannequin star des années 1990 est décedée à seulement 56 ans
Michel Leeb grand-père modèle avec sa petite fille : "Je suis en admiration devant elle"