Valérie Bénaïm confrontée à Patrick Poivre d'Arvor : elle revient sur leurs déjeuners ensemble...

Patrick Poivre d'Arvor est passé du statut de star du JT à paria. Depuis plusieurs mois, le journaliste de 74 ans est accusé par plusieurs femmes d'agression sexuelle et de viol. Des témoignages ayant pour certains abouti à des plaintes. Les discours se suivent et se ressemblent : Patrick Poivre d'Arvor demandait à rencontrer de jeunes recrues de TF1 dans son bureau ou créait des liens avec ses supposées victimes en les invitant à déjeuner. Des propositions qu'a reçues Valérie Bénaïm. Dans Touche pas à mon poste ce lundi 2 mai, la compagne de Patrice est revenue sur ces moments vécus avec le journaliste, loin d'être le cauchemar de ses supposées victimes.

Avant d'appartenir à la famille de C8, Valérie Bénaïm est passée par la case TF1 : "J'étais à TF1 en 98 avec Benjamin (Castaldi, ndlr) jusqu'en 2010. J'ai une des assistantes de Patrick Poivre d'Arvor qui, au moment de la préparation du passage à l'an 2000, m'a appelée parce que j'avais fait la première conférence de rédaction pour préparer ce passage à l'an 2000. Et à la suite de cette première réunion où je découvre le grand PPDA, je suis jeune journaliste, j'arrive du divertissement en plus donc je suis flattée ! À la suite de cela, je suis dans ma voiture, retour de réunion, j'ai un coup de fil de cette assistante qui me dit : 'Patrick souhaiterait déjeuner avec vous'. Moi, je suis flattée et à aucun moment on me prévient ou on me dit : 'Attention, c'est dangereux...

Lire la suite


À lire aussi

Igor et Grichka Bogdanoff : leurs compagnes Chaima et Julie Jardon ensemble pour un dernier adieu
Nathalie Péchalat et Jean Dujardin : Première photo de leurs 2 filles ensemble !
Brigitte Macron et Carla Bruni plus amies qu'on ne le pense, leurs maris curieux de leurs "déjeuners"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles