Le vaisseau spatial de Virgin Galactic interdit de vol après un incident

·1 min de lecture

Le 11 juillet dernier, Richard Branson se vantait d’être le premier à effectuer un vol commercial dans l’espace sans accroc. Une version différente est dévoilée aujourd’hui suite à l’ouverture d’une enquête par l’autorité américaine d’aviation (FAA), qui a décidé de cloué au sol l’appareil de Virgin Galactic.

Annoncé comme le premier vol commercial permettant aux clients fortunés de s'offrir quelques minutes d'impesanteur, l’appareil de la firme Virgin Galactic est aujourd'hui empêché d'effectuer de nouvelles missions..

Contrairement à ce qui avait été vanté par son dirigeant Richard Branson après le premier vol effectué par la firme, le vol ne s’est pas déroulé sans accroc. Selon une enquête du New Yorker, un voyant rouge d’alarme s’est allumé dans le cockpit du vaisseau et a été ignoré par l’équipage.

« SpaceShipTwo a dévié de son autorisation de contrôle de circulation aérienne en retournant vers Spaceport America », la base spatiale utilisée par la société dans le désert du Nouveau-Mexique, a indiquéé la FAA. Un problème qui aurait pu compromettre le retour sur terre de l’engin qui plane jusqu’à atterrir sur une piste d’atterrissage.

Les prochains vols compromis

Virgin Galactic a réagi en assurant « travailler en partenariat avec la FAA pour passer en revue la courte période durant laquelle le vaisseau a chuté sous l'altitude permise », ajoutant qu’elle prenait le problème « au sérieux » et qu’elle cherchait à déterminer « comment éviter que cela se reproduise lors de futures missions ».

Plus de peur que de mal donc pour les voyageurs qui sont revenus sains et sauf sur Terre, mais ce problème a irrité la FAA qui a décidé d’ouvrir une enquête et d’interdire toute nouvelle mission du SpaceShipTwo le temps du déroulement de l’enquête.

Une bien mauvaise nouvelle pour Virgin Galactic qui avait annoncé jeudi, juste avant l'ouverture de cette enquête, la tenue d'un nouveau vol d'ici la fin du mois, aujourd’hui compromis.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles