"Est-ce que je vais guérir ?" : des malades du Covid-19 témoignent de symptômes persistants après plusieurs mois

Valentine Pasquesoone
·1 min de lecture

"Marcher plus de quelques mètres" est maintenant une épreuve sportive, impossible à terminer pour Agathe. Depuis plusieurs mois, cette femme de 35 ans ressent un essoufflement continu, une fatigue "que je ne connaissais pas avant". Son corps, "très lourd", pourrait être celui d'une octogénaire. Il est celui d'une patiente qui, selon les diagnostics de plusieurs médecins, a présenté des symptômes "très évocateurs" du Covid-19.

Sur les réseaux sociaux, leurs témoignages apparaissent accompagnés du hashtag #apresJ20, #apresJ60, parfois même #apresJ100. Des personnes affirmant avoir souffert du Sars-CoV-2 disent connaître encore de lourds symptômes, longtemps après leur apparition. D'après un suivi du CHU de Rennes, entre 10 et 15% des patients non-hospitalisés interrogés n'avaient toujours pas repris leur activité, six semaines après la maladie. "Ils présentaient toujours des symptômes inattendus, très invalidants", développe Pierre Tattevin, chef du service des maladies infectieuses. "Un tiers des patients avaient l'impression d'avoir perdu leur capacité respiratoire. Et 40% exprimaient une grande fatigue."

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a évoqué cette réalité le 22 juin, lors d'une conférence de presse (en anglais) : "Certaines personnes ont des symptômes persistants, comme une toux sèche au long cours, de la fatigue ou le souffle court en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi