"Je vais forcément ne pas rester en vie" : le témoignage bouleversant de Mila dans Sept à huit

·1 min de lecture

La jeune Mila n’est pas une adolescente comme les autres. Elle vit sous protection policière depuis la publication en janvier 2020 d’une vidéo dans laquelle elle a tenu des propos polémiques sur l’Islam. Depuis, elle est régulièrement menacée de mort. Alors même qu’elle est la cible de nouvelles attaques, elle publiera le 23 juin aux éditions Grasset un livre intitulé Je suis le prix de votre liberté. Pour l'occasion, la jeune femme aux cheveux bleus livre un témoignage bouleversant dimanche 13 juin dans l'émission Sept à huit, qui sera diffusée à partir de 18h20 sur TF1.

Quand Audrey Crespo-Mara lui demande comment elle se voit dans cinq ans, l’adolescente dépeint un tableau plutôt tragique. "Je me vois peut-être grande brûlée, peut-être avec une jambe arrachée ou peut-être morte… Peut-être que je serai morte dans cinq ans". Et d’ajouter : "Je ne vais forcément pas rester en vie et je vous dis ça dans le plus grand des calmes, et je sais que ce n’est pas normal. Et c’est dans ces moments-là que je me mets à pleurer. Parce que je ne suis pas capable de voir mon avenir comme les autres."

Comme elle le confie à la journaliste de 44 ans, Mila retranscrit dans son livre plusieurs messages qu’elle a reçus, dont un qui l’a profondément bouleversée : "On t’a fait prisonnière dans ton propre pays." Elle le reconnaît, l'individu, hélas, "a raison" sur ce point. "Qui dirait le contraire ? Même quand je suis dehors, je suis en prison". Alors c’est le cœur lourd qu’elle témoigne au micro de Sept à (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"T’es sérieuse ?" : un candidat des Z’amours vexé par une réponse de sa chérie sur leur vie sexuelle (VIDEO)
The Artist : Nagui dévoile son nouveau projet, un concours de talents diffusé en prime time et qui sera "une première mondiale"
"Je ne pouvais plus payer mon loyer, ni ma bouffe" : Olivier Minne se livre sur une période difficile de sa carrière
Duos mystères : Rebecca Hampton très émue de retrouver Chantal Goya, avec qui elle a débuté sur scène
CNews mise en demeure par le CSA pour avoir donné trop de temps de parole à Philippe Ballard, candidat du RN à Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles