"Je vais être libre dans quelques mois" : accusé de viols et violences sur conjoint, l'acteur Sofiane Bennacer sort du silence

David Niviere/ABACAPRESS.COM

Sofiane Bennacer contre-attaque. Moins de 24h après l’article du Parisien révélant sa mise en examen pour viols et violences sur conjoint, le comédien à l’affiche des Amandiers - réalisé par Valeria Bruni-Tedeschi qui partagerait sa vie - est sorti du silence. Partageant l’article de nos confrères annonçant qu’il "renonçait à faire partie des Révélations 2023 des César", Sofiane Bennacer a tenu à démentir les allégations du Parisien. "Je vais peut-être me faire boycotter par le cinéma. De toute façon, je me suis fait humilier au plus profond de mon âme. C’est pourquoi je décide de continuer à concourir pour les César. Ce sera la dernière fois que je m’exprimerai sur le sujet avant ma victoire au tribunal ».

"Moi, j’avais un cœur. Et on m’a craché dessus, humilié et harcelé. On m’a bien fait comprendre que ma place n’était pas dans ce milieu. On m’a fait comprendre que pour réussir et être dans le clan des gagnants, il fallait faire des trucs sales, du genre se réjouir de la personne qui échoue", affirme-t-il dans ce message posté sur Instagram dans lequel il évoque aussi les nombreux commentaires racistes et violents reçus ces dernières heures.

À lire égalemen...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi