Vainqueure de la mass start à Ruhpolding, Julia Simon est la nouvelle pépite du biathlon français

© AFP

Julia Simon est décidemment inarrêtable. La Française de 26 ans, dossard jaune depuis plus d'un mois, a réalisé la meilleure opération comptable possible en s'imposant dimanche lors de la mass start à Ruhpolding en Allemagne, puisque sa rivale numéro 1 au classement général, la Suédoise Elvira Oeberg , malade, n'a pas pris le départ de la course. Si bien que l'écart se creuse en faveur de Simon : avec 756 points, elle en compte désormais 141 d'avance sur Oeberg (615), sachant qu'une victoire rapporte 90 points.

"C'est sûr que plus les courses passent et plus j'aimerais pouvoir rêver" de gros globe, avoue la Savoyarde, qui rechigne toutefois à en faire ouvertement un objectif. "C'est une grande fierté de porter le dossard jaune, chaque petit point que je peux prendre, je le prends avec grand plaisir. Mais on n'est qu'au mois de janvier, il y a encore beaucoup de choses à faire, il y a les Championnats du monde (8-19 février à Oberhof)… Je ne vais pas m'emballer du tout maintenant", tempère-t-elle.

>> LIRE AUSSILeader du classement général de biathlon, Julia Simon pense «de plus en plus» au gros Globe

 

Chevalier-Bouchet 3e

Sous la pluie bavaroise dimanche après-midi, Simon s'est imposée malgré un 17/20 au tir et n'a pas été la seule Française à monter sur le podium, puisque Anaïs Chevalier-Bouchet a terminé troisième, à 6 sec 7/10e, après une seule cible manquée. L'Italienne Lisa Vittozzi, une faute aussi, s'est intercalée entre elles deux, à 2 sec 6/10e de Simon.&n...


Lire la suite sur Europe1