Vagues de chaleur : un bébé de 2020 sera 7 fois plus exposé que ses aïeuls

·1 min de lecture
Un enfant né en 2020 subira, en moyenne, trente vagues de chaleur extrêmes au cours de sa vie.

Selon une étude citée par les médias britanniques, les enfants naissant aujourd’hui souffriront bien plus des vagues de chaleur extrêmes que leurs grands-parents.

Les jeunes générations se verront remettre un héritage douloureux : le réchauffement climatique. Si plusieurs études alertent déjà sur ce phénomène, une nouvelle vient rendre la situation plus concrète : un enfant né en 2020 subira, en moyenne, trente vagues de chaleur extrêmes au cours de sa vie, selon une étude parue dans la revue Science et citée par plusieurs médias comme The Independent et The Guardian, lundi 27 septembre. Un chiffre qui équivaut à sept fois plus de canicules qu'une personne née en 1960.

Cette étude, précisent les médias britanniques, est la première à évaluer l'expérience contrastée du changement climatique par différentes catégories d'âge. De cette façon, elle met en évidence l'injustice intergénérationnelle posée par la crise environnementale.

Plus de sécheresses, d'inondations et de mauvaises récoltes

« Nos résultats mettent en évidence une grave menace pour la sécurité des jeunes générations et appellent à des réductions drastiques des émissions pour préserver leur avenir », a déclaré au Guardian le professeur Wim Thiery, de la Vrije Universiteit Brussel en Belgique, qui a dirigé la recherche.

À LIRE AUSSI Grève pour le climat : succès dans le monde, essoufflement en France

Dans le détail, les nourrissons qui voient le jour aujourd'hui subiront deux fois plus de sécheresses et d'incendies de forêts qu'une personne âgée de 60 ans. Ils seront aussi trois fois plus confrontés à des inondations et mauvaises récoltes que leurs aînés. Toutef [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles