Vague verte aux municipales 2020 : "Nos candidats ont permis que ces coalitions l'emportent", assure Éric Coquerel, de La France insoumise

franceinfo

"Nos candidats ont permis que ces coalitions l'emportent. Et tant mieux. C'est vrai à Lyon, c'est vrai à Tours, c'est vrai à Bourges. C'est évidemment vrai à Grenoble où, historiquement, nous étions alliés avec Europe-Écologie depuis 2014. Il y a beaucoup, beaucoup de villes comme ça, et très importantes, sur lesquelles je pense que sans notre apport, il n'y avait pas de victoire", réagit lundi 29 juin sur franceinfo le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis Éric Coquerel, au lendemain de la victoire des écologistes dans plusieurs grandes villes aux élections municipales.

>> Réactions, analyses... Suivez en direct toutes les infos liées au second tour des municipales 2020

Éric Coquerel cite en particulier la ville de Marseille, où "dans le premier secteur, l'arrondissement de Jean-Luc Mélenchon, Sophie Camard, fait plus de 59% des voix". "On a fait plus que se glisser" dans ces coalitions, "avec des scores souvent à deux chiffres au premier tour", souligne Éric Coquerel.

La France insoumise avait pour objectif "d'essayer d'être au deuxième tour dans le maximum de coalition qui allait dans le bon sens", explique-t-il.

On était (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi