Vague de loyers impayés, nombreuses erreurs dans le versement des pensions… Le flash éco du jour

Le chiffre du jour : 3.964. C’est le nombre d’appel reçus par l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) sur sa plateforme téléphonique “SOS loyers impayés”, au cours du mois d’avril. Durant le confinement, l’agence a été particulièrement sollicitée sur les questions de dettes locatives et des expulsions de locataires. Elle dresse toutefois un constat plutôt rassurant sur la vague redoutée des impayés. Les bailleurs se sont globalement montré bienveillants à l’égard de leurs locataires en difficulté et ces derniers ont quant à eux fait preuve d’anticipation, tentant de trouver des solutions en amont même des impayés. Plus d’information sur Capital.fr.

L’info pratique Capital. Si vous avez perçu des revenu fonciers en 2019, c’est le moment de les déclarer à l’administration fiscale. Deux régimes d’imposition distincts existent : le régime réel et le régime micro-foncier. Au-dessus de 15.000 euros de revenus fonciers encaissés dans l’année, vous êtes automatiquement au régime réel. A l’inverse, en dessous de cette barre, Bercy vous laisse le choix. Il faut donc établir une comparaison. Le régime réel permet de déduire un grand nombre de charges comme les travaux, les intérêts d’emprunt, les frais de gestion ou l’assurance-locative. De son côté, le micro-foncier offre un abattement de 30% . Retrouvez toutes les informations sur Capital.fr.

Le coup de gueule du jour est poussé par la Cour des comptes qui pointe dans un rapport, les erreurs encore trop nombreuses dans le versement des pensions. En analysant plusieurs caisses de retraite de la Sécurité Sociale, elle souligne que plus d’une pension sur sept attribuée en 2019 a comporté au moins une erreur avec incidence financière. La proportion grimpe même à une sur cinq dans certaines caisses, comme à la Cnav d’Île-de-France. “Ces erreurs auront une portée de 1,1 milliard d’euros sur toute la durée de versement des pensions de retraite”, relèvent les Sages de la rue Cambon. Pour éviter que cette situation

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le rachat de Conforama par But de plus en plus probable
Énorme succès pour une vente d'objets souvenirs de Kobe Bryant
Le lourd avertissement de Bruno Le Maire face à Renault
Boeing : nouveaux doutes sur la remise en service du 737 MAX
De nouveaux critères pour la carte du déconfinement, les 10 métiers pour qui les offres d'emploi ont bondi... Le flash éco du jour