Vague de froid : la ville de Nantes ouvre un gymnase pour les personnes sans domicile fixe

La France est sans conteste touchée par une très forte vague de froid début janvier. Les températures sont en dessous des normales de saison de 3 ou 4 °C. Alors que la préfecture de Loire-Atlantique a déclenché le niveau 1 de son plan hivernal, vendredi 8 janvier au soir, la ville de Nantes a ouvert un gymnase en urgence pour accueillir les personnes sans-abri. 25 tentes ont été installées et 17 sont déjà occupées. Sadou Sow est Guinéen, il a fui la guerre ethnique dans son pays. Après un séjour en Allemagne, il est arrivé à Nantes il y a sept jours et a dû affronter les températures négatives. La chaleur des animaux En dépit des terribles difficultés traversées dans son pays d’origine, il regrette presque d’en être parti, à cause de celles qu’il rencontre actuellement en France. Dans le gymnase, les personnes sans domicile fixe sont orientées par le Samu social et le 115. Les chiens aussi sont acceptés. Un homme sans-abri reconnaît d’ailleurs qu’il n’aurait jamais pu tenir dans la rue, par ces températures, sans la chaleur de ses deux animaux.