Vague de froid : le régime de calamité agricole sera mis en place, annonce le ministre de l'Agriculture

franceinfo
·1 min de lecture

Julien Denormandie assure que l'État sera aux côtés des producteurs dont les cultures ont été durement touchées par le gel, sans préciser le montant de l'enveloppe qui sera débloquée.

Après la vague de froid et le retour du gel de ces derniers jours qui ont causé des dégâts importants dans les cultures de plusieurs régions, le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie a annoncé, sur franceinfo, jeudi 8 avril "la mise en œuvre de ce qu'on appelle le régime de calamité agricole".

franceinfo : Avez-vous déjà, au ministère de l'Agriculture, une première estimation chiffrée des dégâts ?

Julien Denormandie : On est aujourd'hui face à une situation tout à fait exceptionnelle, particulièrement difficile, qui touche un grand nombre de cultures. La viticulture bien sûr, l'arboriculture, mais aussi les grandes cultures comme celle de la betterave, du colza. On a eu d'abord de très fortes chaleurs et donc les plantes ont fait éclore les bourgeons. Et puis, du jour au lendemain, on a eu une chute très brutale des températures, parfois avec plusieurs dizaines de degrés. On est parfois passé de + 20 degrés à - 5 degrés et là, les bourgeons ont complètement gelés. Et une fois que le bourgeon gèle, c'est l'ensemble de la récolte qui est profondément mise à mal, voire parfois complètement perdue. Énormément de régions sont aujourd'hui impactées, que ce soit au nord de l'Ile-de-France, jusqu'au sud-est et une partie du centre du pays. Cette situation est évidemment particulièrement difficile.

La FNSEA appelle d'ores et déjà à une réaction rapide des pouvoirs publics, demande des mesures d'indemnisation. Qu'est-ce que vous pouvez répondre aux exploitants, aux (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi