Vague de froid : l'Alsace s'organise face aux températures polaires

C'est le grand froid sur le nord et l'est de la France. Le thermomètre continuait de chuter jeudi 11 février pour atteindre en Alsace les -14 degrés le matin. Des conditions qui perturbent et compliquent fortement le travail des agriculteurs, comme ceux de Schaffhouse-sur-Zorn (Bas-Rhin). Du côté des enfants, on était plutôt content de jouer sur la neige et sous le grand soleil. Plus loin, un habitant était à l'œuvre, pelle à la main. "C'est sibérien, on n'a pas l'habitude", souriait-il en déblayant la neige mais aussi en grattant le verglas devant sa maison. "J'ai 63 ans, c'est la première fois que j'ai aussi froid", confie-t-il. L'eau des vaches a gelé Plus loin, des paysagistes étaient plutôt embêtés, car il leur était impossible de démarrer le tractopelle nécessaire à leurs travaux. "On va tenter d'allumer avec une deuxième batterie", proposait l'un d'entre eux. Un éleveur de vaches quant à lui a constaté que l'eau pour abreuver ses vaches était gelée. Il a ainsi dû y ajouter de l'eau chaude. "Ce système-là, jusqu'à -8 ou -10 degrés, ça fonctionne sans souci", explique-t-il. "Au-delà comme ce matin, on a plus de souci", ajoute-t-il. Il se montrait aussi préoccupé par la possibilité que le lait gèle après la traite.