Vague de froid : l’association "Réchauffons nos SDF" vient en aide aux femmes sans-abri

Depuis 13 ans, Sarah Frikh œuvre pour mettre les femmes sans domicile fixe à l’abri. Avec la vague de froid qui touche actuellement la France, sa mission est devenue plus qu’urgente. "En ce moment la situation dans la rue est dramatique, inhumaine, innommable", alerte la présidente de l’association "Réchauffons nos SDF", sur le plateau du 23h. "Emmanuel Macron avait la promesse de ne plus avoir de SDF dans nos rues quand il était en campagne, a-t-elle poursuivi. Je constate malheureusement que leur nombre a augmenté, avec des profils que l’on n'avait jamais vus : des familles avec enfants, des femmes qui fuient les violences et des retraités qui mangent dans les poubelles." Les femmes "sont des proies" Sarah Frikh est ensuite revenue sur le sort des femmes qui représente 38% des sans-abri selon l’INSEE. "On ne voit pas ce qu’on ne sait pas. Elles sont des proies, elles sont violées, il y a des accouchements dans la rue, ou à l’hôpital, mais elles y retournent avec leur nourrisson, détaille-t-elle. Elles sont accoutrées en homme, et cachent parfois des enfants en dessous de leurs vêtements. Elles passent leur temps à se cacher", déplore Sarah Frikh.