Vague de froid : la France est-elle menacée par une panne d'électricité générale ?

Les techniciens du réseau de transport d’électricité (RTE) s’activent sur le réseau électrique, jeudi 11 février, près de Valenciennes, dans le Nord. Avec les températures glaciales, le remplacement des isolateurs, déjà prévu, devient indispensable pour éviter que les usagers soient privés d’électricité. "C’est très important d’entretenir notre réseau, on évite tout incident sur une chaîne d’isolateurs qui serait trop ancienne, dans une période de froid comme celle-ci où il faut d’autant plus avoir un réseau fiable sur lequel on peut compter à chaque instant", explique François Maillard, directeur de la maintenance. Pas de menace de panne générale La consommation d’électricité est scrutée heure par heure par RTE. Jeudi, un pic de consommation a été atteint à 9 heures, dû aux conditions météorologiques et à la vague de froid. La consommation a atteint un niveau important, mais en dessous du pic hivernal enregistré le 11 janvier dernier. La France n’est donc pas menacée par un black-out, ou une panne générale : selon le gestionnaire, la production disponible et les importations sont suffisantes. Si les besoins devenaient plus importants, RTE pourrait décider d’une légère baisse de la tension sur le réseau, et procéder à des coupures localisées et temporaires chez certains gros industriels.