Vague de froid : des associations viennent en aide aux sans-abris

Comme depuis deux semaines, la Gaîté Lyrique, à Paris, a ouvert ses portes mardi 9 février à des associations humanitaires qui distribuent des petits-déjeuners chauds et des repas à emporter. La plupart des bénéficiaires sont sans domicile fixe, qui ont passé la nuit dehors. Patrick a vécu plus de dix ans dans la rue. "Cette année, il fait plus froid que l'année dernière", confie-t-il. Depuis deux nuits, ces personnes ressentent nettement la baisse des températures à Paris. Un refuge pour protéger les sans-abris "Quand vous avez des doigts qui commencent à être glacés, forcément, vous n'avez pas trop envie de manger. Donc avoir un endroit comme ça, tranquille, posé, propre, ça fait plaisir", se réjouit un homme au micro de France 2. Privée de public depuis quatre mois en raison de l'épidémie de Covid-19, la Gaîté Lyrique a trouvé une nouvelle raison d'être ; un refuge pour protéger du grand froid.