Vague de froid aux États-Unis: les Texans paient la note du marché dérégulé de l'énergie

·2 min de lecture

Ce samedi 20 février, un peu plus de 50 000 foyers étaient toujours sans électricité. Ils étaient, selon un dernier décompte, 4,5 millions mardi dernier. Mais pour certain la semaine infernale qu'ils ont vécu n'est pas finie : les factures sont en train d'arriver.

Avec notre correspondant à Houston, Thomas Harms

Au Texas, le marché de l'électricité est complètement dérégulé. Certains clients, qui avaient choisi des factures au prix du marché, se retrouvent aujourd’hui avec l'explosion de la demande pour une offre très réduite. L'addition se chiffre en milliers de dollars. Un habitant de Dallas doit ainsi payer jusqu'à 17 000 dollars pour ces quelques jours d'électricité.

À Houston, Dallas, Austin ou San Antonio, des distributions d'eau et de nourriture ont été organisées par les municipalités et les élus au congrès. De nombreux habitants font des heures de queue pour pouvoir en profiter.

Car la consommation d'électricité est accrue par les problèmes d'eau courante : plus de 14 millions de foyers texans ont des problèmes d'eau et bien souvent ceux qui en ont doivent la faire bouillir pour pouvoir la consommer comme à Houston (4ème ville des Etats-Unis) où le maire, Sylvester Turner, le maire de Houston a déclaré que la consigne de ne boire que de l'eau bouillie pourrait avoir cours jusqu'à lundi.

À lire également : Vague de froid aux États-Unis: polémique autour des énergies renouvelables

Aussi cher que l'ouragan Harvey en 2017

Ainsi, à Houston, une banque alimentaire a reçu l'aide d'Alexandria Ocasio Cortez. L'élue de New York à la Chambre des Représentants est venue avec plus de 3 millions de dollars récoltés auprès de ses partisans pour venir en aide aux plus démunis frappés par la tempête glaciale au Texas.

Le coût des six jours de vague de froid qui a frappé le « Lone Star State » pourrait coûter au total jusqu'à 50 milliard de dollars, estiment déjà les assureurs. Soit autant, voire plus que l'ouragan Harvey qui avait dévasté le Texas en août 2017 et fait 107 morts.

À lire aussi : Covid-19: aux Etats-Unis, le froid et la neige ralentissent la lutte contre la pandémie