Vague de froid aux États-Unis: polémique autour des énergies renouvelables

·2 min de lecture

Au Texas, la vague de froid qui sévit depuis dimanche soir prive toujours plus de 2,5 millions de foyers d’électricité. S’ajoute désormais une pénurie d’eau par manque d’énergie : il n’y a plus de pression dans les tuyaux. De nombreuses villes demandent à leurs habitants de faire bouillir l’eau avant de s’en servir. Comme la situation ne va pas en s’améliorant, les politiques se renvoient la responsabilité.

Avec notre correspondant à Houston, Thomas Harms

Le Texas est le seul État américain à posséder son propre réseau électrique, indépendant des autres. En tant que plus grand État producteur d’énergie du pays, la défaillance du réseau électrique ces derniers jours atteint la fierté texane.

En quête de responsables, le gouverneur républicain Greg Abbott a aussitôt pointé du doigt la transition énergétique. « Cela montre combien le Green New Deal serait mortel pour les États-Unis, a ainsi lancé le gouverneur du Texas. Nos sites d’énergies solaires et éoliens ont fermé. Et c’est cela qui a fait chuter notre production électrique. Cela montre juste que l’énergie fossile est nécessaire. »

Le gestionnaire du réseau électrique a rappelé que parmi les sites de production d’énergie qui ont lâché ce mercredi au Texas, 60 % étaient alimenté par du gaz, du charbon ou de l’énergie nucléaire.

À lire aussi : États-Unis: quand il fait plus froid au Texas qu'en Alaska

Impréparation à l'hiver

Lina Hidalgo, en charge du comté de Houston, a demandé de ne pas politiser l’affaire : « C’est une distraction inutile. Des gens essaient de faire de la politique alors que des millions de personnes ont froid. En ce moment, on essaie de survivre et de se préparer à plusieurs jours sans électricité. Et on espère que le réseau va tenir. »

En 2011, après un hiver rigoureux, les autorités fédérales avaient conseillé de préparer le réseau texan à des surproductions hivernales. Mais rien n’a été fait.

À écouter : La vague de froid au Texas paralyse l’industrie pétrolière et gazière américaine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles