Vague de chaleur, grêle, inondations, ouragans, records de froid : le quand le cauchemar devient réalité !

·2 min de lecture

C’est un peu comme le pire des cauchemars qui devient réalité. Comme si notre planète voulait nous donner un aperçu des effets du réchauffement climatique. Le tout au même moment, en mode ultra concentré.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il fait chaud… trop chaud !

Du côté de l’ouest du Canada et des États-Unis, il est presque inutile d’y revenir tant nous en avons déjà parlé, un « dôme de chaleur » a fait monter le mercure jusqu’à pulvériser les records établis. 49,6 °C ont été enregistrés à Lytton (en proie aux flammes, la petite ville a été évacuée). Une température si élevée à 45° de latitude nord, c'est du jamais vu de mémoire d'Homme.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ailleurs dans le monde, des records de chaleur ont aussi été enregistrés. Saint-Pétersbourg (Russie) a ainsi connu son mois de juin le plus chaud jamais enregistré. Avec une température moyenne de 21,4 °C pour un ancien record établi à 20,5 °C en 1999 et des normales plus de 5 °C en dessous ! Le 23 juin, on a même enregistré une température de… 35,9 °C !

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

En Sibérie et du côté de l’Arctique aussi, les températures ont été anormalement hautes. Avant même le solstice d’été, ce ne sont pas moins de 31,9 °C qui...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles