Vague de chaleur : à quoi faut-il s'attendre cette semaine ?

34 degrés à l'ombre à Perpignan, 35 degrés à Montpellier, 36 degrés à Marseille et un record 37,6 degrés enregistrés dans le Var lundi. Le thermomètre s'est affolé dans le sud de la France et cela va continuer. Des températures exceptionnellement élevées sont attendues partout en France ce mardi et jusqu'à samedi.

Une situation inhabituelle

Ce mardi, le thermomètre va grimper dans le sud-ouest atteignant les 35 degrés. Plus au nord de la France, à Nantes, Tours ou Paris, les températures atteindront les 30 degrés. Une situation tout à fait inhabituelle comme l'explique Olivier Proust, prévisionniste à Météo France . "Dans les régions méditerranéennes, il a déjà fait extrêmement chaud lundi avec des records décadaires, cela veut dire qu'on n'avait jamais mesuré ces valeurs durant la mi-juin, entre le 11 et le 20 juin, ce qui revient à dire que cette vague de chaleur est remarquablement précoce", insiste-t-il.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Le pire est à venir

Entre jeudi et samedi, les températures atteindront les 35 degrés dans le centre du pays et jusqu'à 30 degrés en Bretagne, en Normandie, et dans les Hauts-de-France. Dans le sud, en particulier sur la côte ouest, le mercure pourra dépasser les 40 degrés. Mais cette vague de chaleur n'est pas un dôme de chaleur qui couvre la France, tient à préciser Olivier Proust : "C'est une situation très dynamique. On n'a pas ce couvercle anticyclonique qui nous fait cuire dessous pendant des jours. Là, c'...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles