Les vaches lavent leur herbe pour la ruminer

Isaert Brugère / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Les vaches peuvent éliminer la terre de l’herbe broutée pour ruminer et épargner ainsi leurs dents révèle une étude publiée dans les Comptes rendus de l’Académie des sciences américaine par des chercheurs suisses de l’université de Zürich.

Les vaches peuvent éliminer la terre de l’herbe broutée pour ruminer et épargner ainsi leurs dents, révèle une étude publiée dans les Comptes rendus de l’Académie des sciences américaine par des chercheurs suisses de l’université de Zürich.

Il y a moins de terre et de minéraux dans les aliments régurgités

Pour s’alimenter, les ruminants broutent les végétaux rapidement et les stockent dans leur panse, un réservoir de grande taille situé en avant de l’estomac, où ils fermentent sous l’action des bactéries, des protozoaires et des champignons du microbiote local. Durant cette étape, de la terre et de fines particules minérales comme du sable peuvent être avalées. Quand les animaux régurgitent ensuite les végétaux pour les mâcher plus longuement, les éléments solides absorbés qui pourraient abîmer leurs dents ont fortement diminué, indiquent les chercheurs après après analyse du liquide ruminé.

Des ponctions effectuées du haut en bas de la panse montrent que le sable ajouté à l’alimentation est décanté et s’accumule dans la partie ventrale du réservoir. La panse des ruminants est donc non seulement un incubateur où les végétaux s’accumulent et fermentent mais aussi une chambre de décantation permettant d’orienter directement les plus grosses particules minérales vers l’estomac.

Une technique pour limiter l'abrasion des dents des vaches

Cette stratégie permet aux vaches mais probablement aussi à d’autres ruminants tels que les moutons, les chèvres, les cerfs ou même les girafes d’accumuler rapidement de la nourriture puis de prendre du temps, une fois à l’abri d’éventuels prédateurs, pour ruminer un broyat végétal déjà décanté. Éviter une abrasion trop forte due à une mastication prolongée est aussi un moyen de réduire le surdéveloppement de la couronne des dents observé chez d’autres herbivores qui ne ruminent pas tels que les chevaux, suggèrent les chercheurs.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi