Vacheron Constantin retourne en 1955

Hirel, Judikael
Une réédition vintage en acier d’une pièce née en 1955. / All rights/©

NOUVEAUTÉ - Au sein de la collection Historiques de la marque, le premier chronographe étanche de la Maison, lancé en 1955, revient en version acier.

C’est en quelque sorte la signature esthétique d’une époque: les cornes de vache. Un terme horloger sérieux, mais sympathique et explicite, pour baptiser la forme caractéristique des anses des montres des années 50. Un style chaleureux et tout en rondeurs, typique des années d’après-guerre.

En 1955, Vacheron Constantin dévoile la référence 6087, une pièce élégante, recherchée par les amoureux de la maison, car produite à très peu d’exemplaires. Pour les fans de montres vintage, une nouvelle version en acier vient maintenant enrichir la collection Historiques de la marque, créée en 2006. Elle rejoint ainsi l’American 1921 ou l’Ultra-fine 1955. Pour l’occasion, le diamètre du boîtier étanche à 30 mètres du modèle originel est légèrement agrandi, passant de 35 mm à 38,5 mm. Il accueille un calibre chronographe 1142 à remontage manuel, cadencé à 21600 alternances/heure, doté d’une réserve de marche de 48 heures. À l’origine, ce modèle était équipé d’un calibre 492 à remontage manuel, le chronographe automatique n’étant apparu qu’en 1969, il y a pile 50 ans.

Sur cette nouvelle édition hommage, le mécanisme de mesure des temps courts est commandé par une roue à colonnes ornée d’une tête de vis en forme de croix de Malte, emblème de Vacheron Constantin. Entièrement anglé et décoré main, avec des finitions perlées côté cadran et Côtes de Genève au verso, ce mouvement de 164 composants se laisse aussi admirer par le fond saphir cerclé par une lunette à dix pans.

En termes d’affichage, cette Cornes de vache 1955 propose les fonctions horaires avec petite seconde et chronographe à trotteuse centrale et compteur des minutes. Une échelle tachymétrique (permettant de déterminer une vitesse moyenne sur une distance connue) sur base de 1’000m vient par ailleurs entourer la minuterie du chronographe aux aiguilles en acier bleui. (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Horlogerie: concours de finesse 
Horlogerie: de l'art de collectionner 
Horlogerie: pièces uniques, mode d'emploi 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro