La Vache qui rit fête son centième anniversaire : histoire d'un coup marketing de génie

La Vache qui rit, la star des fromages industriels, fête ses 100 ans cette année. Son célèbre logo est né d’une blague de poilus. Pendant la Grande Guerre, Léon Bel, un fabricant de fromage du Jura, est employé au ravitaillement des troupes. L'emblème de son régiment est un bœuf hilare. Les soldats le surnomment la vache qui rit, en opposition à la walkyrie, un symbole allemand. En 1921, Léon Bel lance son fromage fondu en promotion. Le nom est alors tout trouvé : ce sera la Vache qui rit. Une recette quasi inchangée Coup de génie marketing : en 1924, la vache devient rouge, une couleur qui se voit de loin. Elle a des dents humaines, et son regard se perd au loin, dans ses boucles d’oreilles en forme de boîte à fromage. Le produit est simple : du fromage fondu au goût standardisé, fabriqué de façon industrielle selon une recette quasi inchangée depuis un siècle. Le même secret règne autour de la Vache qui rit qu’autour de la recette du Coca Cola. Comme toutes les grandes marques, la Vache qui rit est devenue une icône du pop art.