Vaccins, réa, relance : un an après, tout ce qu’on ne vous a pas encore dit sur le Covid-19

·1 min de lecture

Entre annonces hebdomadaires, tribunes contestataires, affirmations un jour contredites dès le lendemain, il y aura eu de quoi s'arracher les cheveux et se crêper le chignon entre amis. Aujourd'hui, Marianne remet les pendules à l'heure.

Plus de un an désormais que nous vivons au rythme d’une épidémie dont la principale caractéristique est d’avoir mis en lumière toutes les faiblesses et tous les travers de nos systèmes économiques et politiques. Plus de un an que nous constatons les ratés, les manquements, les mensonges ou les petits arrangements des gouvernants avec la réalité. La lassitude, l’exaspération gagne. L’impression d’avoir tout lu, tout entendu. Et pourtant…Juste avant les dernières annonces d’Emmanuel Macron, une polémique naissait entre les médecins qui, de plateaux de télé en colonnes de journaux, dénonçaient le scandale de réanimations saturées et l’obligation de " trier les patients ", et, parmi leurs collègues, les rares qui s’indignaient d’un catastrophisme selon eux largement politique et qui prenait les citoyens en otage.L'Europe à la hauteur ?Entre ceux qui espèrent ainsi augmenter les budgets étiques de l’hôpital public et ceux qui oublient les conséquences tragiques des confinements, les adeptes de l’enfermement " pour sauver des vies " ont, de fait, imposé au président de la République de modifier quelque peu ses arbitrages. Mais la question peut-elle se résumer à savoir s’il aurait fallu ou non reconfiner plus tôt ?Depuis plus de un an, ce...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Autotests, vaccination des plus de 55 ans : les nouveautés dans la lutte contre le Covid-19

"Johnson, Trump, Netanyahou : grâce à la vaccination, la revanche des réprouvés populistes"

Entre défiance et restrictions, quel avenir pour le vaccin AstraZeneca ?

Possibles liens entre le vaccin Johnson&Johnson et des cas de thrombose

Vaccins : n’en jetez plus !