Vaccins: le prince Harry et Jennifer Lopez mènent le concert "Vax Live" à Los Angeles

B.P.
·2 min de lecture
Le prince Harry durant l'enregistrement du
Le prince Harry durant l'enregistrement du

Le prince Harry s'est joint aux rois de la pop, dont Jennifer Lopez, lors d'un concert caritatif de stars à Los Angeles dimanche pour appeler à une vaccination mondiale plus rapide et généralisée contre le Covid-19 et faire part de son soutien à l'Inde, confrontée à une flambée dévastatrice de l'épidémie.

Des messages vidéo du pape et du président américain Joe Biden ont notamment été diffusés lors de "Vax Live: le concert pour réunir le monde", tandis que sont apparues en personne des stars hollywoodiennes comme Ben Affleck et Sean Penn.

Pré-enregistré pour une diffusion cette semaine

Le concert sera diffusé le 8 mai sur Youtube et sur plusieurs chaînes de télévision dans le monde, dont ABC et CBS aux Etats-Unis, après avoir été pré-enregistré devant des milliers de spectateurs entièrement vaccinés, dans un vaste stade californien.

"Ce soir, nous sommes solidaires avec les millions de familles en Inde qui luttent contre une deuxième vague dévastatrice", a déclaré le prince Harry, accueilli par une ovation.

"Le virus ne respecte pas les frontières, et l'accès au vaccin ne peut pas être déterminé par la géographie", a ajouté Harry, qui faisait sa première apparition à un événement public majeur en Californie depuis son déménagement aux États-Unis avec son épouse Meghan Markle, actuellement enceinte de leur deuxième enfant et absente au concert.

Show animé par Selena Gomez

Cette initiative, organisée par l'ONG Global Citizen, vise à lutter contre la désinformation et à appeler les dirigeants mondiaux et entreprises à faire des dons pour l'achat de vaccins et à agir pour les pays les plus pauvres.

Des milliers de spectateurs, pour la plupart des personnels médicaux en première ligne dans la lutte contre le Covid, se sont rassemblés dans le gigantesque stade SoFi de Los Angeles, récemment achevé.

La chanteuse et actrice Selena Gomez a animé les festivités, appelant à envoyer "des doses et des dollars" aux pays les plus pauvres, tandis que les Foo Fighters ont été rejoints par Brian Johnson d'AC/DC pour une interprétation de Back in Black.

Objectif de collecte de fonds dépassée

Selon les organisateurs, l'événement a dépassé son objectif de collecte de fonds nécessaire à l'achat de 10 millions de doses de vaccins pour les pays à revenus faibles et intermédiaires, attirant plus de 53 millions de dollars de dons d'entreprises et de philanthropes.

Dans des messages pré-enregistrés, le président Biden a déclaré qu'il "travaillait avec les dirigeants du monde entier pour partager davantage de vaccins et stimuler la production", et le pape François a déclaré: "Je vous supplie de ne pas oublier les plus vulnérables". Des messages vidéo du président français Emmanuel Macron et du Premier ministre canadien Justin Trudeau ont également été diffusés.

Article original publié sur BFMTV.com