Vaccins: les Français partagés alors que la campagne de vaccination commence

"Pas forcément tout de suite" car "on n'a pas assez de recul", mais volonté de "participer à un effort collectif" pour "qu'on retrouve une vie normale". A Paris, la plupart des passants restent encore partagés alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 en France commence.