"Il y a des vaccins disponibles qui ne sont pas envoyés aux pays pauvres" selon la Banque mondiale

À Bruxelles, Axel van Trotsenburg, directeur général des opérations de la Banque mondiale, évoque le déséquilibre "inacceptable" dans l'accès aux vaccins entre pays riches et nations les plus pauvres.

View on euronews

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles