Vaccins défectueux: une Chinoise détenue après avoir manifesté

Plusieurs affaires de vaccins infantiles défectueux ont déclenché la colère de l'opinion depuis l'an passé

Pékin (AFP) - Une mère de famille qui avait manifesté publiquement à Pékin contre des vaccins défectueux -- un problème récurrent en Chine -- est détenue depuis plus d'un mois, a déclaré mercredi son mari à l'AFP.

Selon des documents de la police publiés sur internet par son époux, He Fangmei, âgée de 33 ans, est actuellement en détention dans la province du Henan (centre), d'où elle est originaire.

Cette mère affirme que sa fille a contracté une maladie neurologique après avoir reçu un vaccin contre l'hépatite A, la rougeole, et d'autres affections. Elle avait participé à une manifestation contre les vaccins défectueux début mars dans une rue commerçante de Pékin.

He Fangmei a ensuite été arrêtée le 5 mars par la police du Henan pour "avoir cherché querelle et suscité des troubles" -- un motif d'accusation régulièrement utilisé en Chine pour museler intellectuels et militants.

"Nous espérons que les autorités (...) la libéreront le plus vite possible", a indiqué son mari Li Xin.

La police de la ville de Huixian, où elle est détenue, n'avait pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire de l'AFP.

La Chine est régulièrement touchée depuis une dizaine d'années par des scandales sanitaires ou alimentaires, malgré des promesses du gouvernement de renforcer les contrôles.

Plusieurs affaires de vaccins infantiles défectueux ont déclenché la colère de l'opinion depuis l'an passé dans le pays, où en raison de la politique de limitation des naissances longtemps en vigueur, la plupart des couples n'ont qu'un seul enfant.

Un groupe pharmaceutique chinois au coeur d'un retentissant scandale de doses défectueuses durant l'été 2018, Changchun Changsheng, a été condamné à une amende faramineuse de 9,1 milliards de yuans (1,1 milliard d'euros).