Vaccins Covid-19 en Afrique : vous avez dit défiance ?

·1 min de lecture
Un homme ferme les yeux alors qu'il reçoit une injection du vaccin Johnson et Johnson d'un agent de santé à l'intérieur du train de vaccins Transvaco Covid-19 stationné à la gare de Springs à l'extérieur de Johannesburg, le 25 août 2021. 
Un homme ferme les yeux alors qu'il reçoit une injection du vaccin Johnson et Johnson d'un agent de santé à l'intérieur du train de vaccins Transvaco Covid-19 stationné à la gare de Springs à l'extérieur de Johannesburg, le 25 août 2021.

« L?hésitation vaccinale n?est pas le défi n°1 de l?Afrique. Le vrai problème est plutôt la ?famine? de vaccin. De longues files d?attente d?Africains, comme celle sur cette vidéo, dans de nombreux pays de l?Union africaine, attendent d?être vaccinés. »

Dans ce tweet du 8 août 2021, le Dr Nkengasong, directeur de l?Africa CDC (Africa Centres for Disease Control and Prevention), rappelle les priorités : en premier lieu, c?est l?accès au vaccin qui est en Afrique l?enjeu clé du contrôle de la pandémie. Mais l?hésitation, si présente sur les autres continents, y est-elle absente ? Les opinions vis-à-vis du vaccin y auraient-elles radicalement changé ? Dans quel contexte général cette file d?attente doit-elle être située ?

Dans les institutions de santé globale, l?accès au vaccin et l?hésitation vaccinale sont abordés indépendamment l?un de l?autre : l?accessibilité est essentiellement considérée comme étant d?ordre économique et politique, quand l?hésitation est perçue comme d?ordre culturel et communicationnel. Or, sur le terrain où nous développons « par le bas » les enquêtes ethnographiques du projet CORAF/ARIACOV, particulièrement au Sénégal, ces deux questions apparaissent étroitement liées ? et dépendantes du contexte.

À LIRE AUSSICovid-19 ? « Les vaccins en Afrique ? Un sujet éminemment politique ! »

L?accessibilité du vaccin

Au Sénégal, un des premiers pays africains à avoir lancé la vaccination, seuls 3,3 % des adultes sont complètement vaccinés (et 3 [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles