Vaccins contre le Covid-19 : comment sont suivis les effets secondaires en France ?

franceinfo
·1 min de lecture

Il n'y a "pas lieu de suspendre" les injections du vaccin d'AstraZeneca en France, a martelé Olivier Véran jeudi 11 mars. "Le bénéfice apporté par la vaccination est jugé supérieur au risque à ce stade".

Le ministre de la Santé réagissait ainsi à la décision du Danemark, de la Norvège et de l'Islande de suspendre la vaccination contre le Covid-19 avec ce produit conçu par la firme britannique GSK et les chercheurs d'Oxford. Copenhague a justifié son annonce par un éventuel risque de thrombose des patients vaccinés, lien non avéré pour l'instant. Mais comment sont suivis les effets indésirables des vaccins contre le Covid-19 en France ? Récapitulatif.

Les effets secondaires sont recensés

Première étape : les effets secondaires doivent être recensés, notamment par le personnel soignant. "Les professionnels de santé doivent déclarer tout effet indésirable suspecté d'être en lien avec la vaccination, en particulier, les effets graves ou inattendus", détaille cette infographie de l'Agence nationale de sécurité du médicament.

Pour effectuer ce signalement, les médecins peuvent soit alerter directement un centre de pharmacovigilance, soit passer par la base de données SI-Vaccin Covid, soit recourir au site de signalement des effets secondaires.

De leur côté, les patients peuvent signaler directement leurs effets secondaires sur cette même plateforme. Il faudra alors y joindre la copie de leur attestation de vaccination (qui mentionne nom, âge, numéro de sécurité sociale, marque (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi