Les vaccins contre la Covid-19 ne protègent pas seulement contre le SARS-CoV-2 !

·2 min de lecture

Les virus de la famille des coronavirus sont des virus à fort potentiel épidémique. En 2002, le SARS-CoV-1 est apparu en Chine. Il a généré une épidémie de Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS en français, SARS en anglais). Environ 8.000 cas et 800 morts ont été recensés. Il existe un vaccin contre ce virus. En 2012, le MERS-CoV a surgi en Arabie saoudite, entraînant la mort dans au moins 30 % des cas (1.219 cas ont été diagnostiqués provoquant 449 morts). Il s’est propagé dans plusieurs pays du Moyen-Orient mais a rapidement pu être contenu. Seulement deux cas ont été détectés en France. En 2019, c’est le SARS-CoV-2 – ou maladie Covid-19 – qui déclenche une épidémie planétaire, toujours en cours. La Covid-19 a engendré plus de 4,5 millions de morts dans le monde et ce chiffre est certainement sous-estimé.

Et si le vaccin contre la Covid-19 protégeait contre tous les coronavirus ?

Plusieurs éléments de la littérature fondamentale soutiennent cette hypothèse. Pour la vérifier, le plasma d’êtres humains a été prélevé avant la vaccination et à différents moments après la vaccination (Pfizer, Moderna, ou J&J). Après la vaccination, de manière attendue, le taux d’anticorps anti SARS-CoV-2 était élevé. De façon très intéressante, les taux d’anticorps anti-SARS-CoV-1 et anti-HCoV-OC43 étaient eux aussi plus importants après la vaccination ! Les taux d’anticorps dirigés contre le virus de la grippe (influenza virus) n’étaient en revanche pas plus élevés après la vaccination contre la Covid-19.

En parallèle, des expériences ont été menées chez la souris. La vaccination anti-SARS-CoV-2 a entraîné une élévation du taux d’anticorps anti-SARS-CoV-2, anti-SARS-CoV-1 et anti-HCoV-OC43, comme chez les êtres humains.

Par ailleurs, les auteurs ont également évalué l’efficacité du vaccin anti-SARS-CoV-1 dans le cas d’une contamination par le SARS-CoV-2 chez la souris. Les souris préalablement vaccinées contre le SARS-CoV-1 supportaient mieux une infection par le SARS-CoV-2 que les...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles