Vaccins contre le Covid-19 : l'espacement des injections fait débat

Pour l'heure, les deux vaccins contre le Covid-19, disponibles en France, sont administrés via deux doses, espacées de 21 jours pour le laboratoire Pfizer/BioNtech, et de 28 jours pour le laboratoire Moderna. Cependant, face aux tensions entourant la production, qui s'ajoutent à la progression de l’épidémie, la Haute autorité de santé (HAS) recommande d’espacer de six semaines les deux injections. L’objectif étant de vacciner plus de personnes. Des risques d’infection Un spécialiste recommande toutefois de différer la deuxième dose uniquement chez les personnes de moins de 50 ans. "Si on allonge l'écart entre les deux injections, on va allonger la période à risque de se faire infecter. Et il ne faut pas oublier qu'on est en période épidémique, durant laquelle le virus circule beaucoup", rappelle le professeur Yves Buisson, épidémiologiste et membre de l’Académie de médecine. Les personnes mal immunisées risquent donc de se faire infecter.